Les Tiques attaquent ! La maladie de Lyme
 

Y Une maladie transmise par les tiques
Cette maladie est en effet transmise par les tiques (lxodes) infectées par un micro-organisme de la famille des spirochètes (Borrelia Burgdorferi). La transmission chez l'homme est due à une simple piqure.

Y Période d'activité des tiques
En règle générale, cette période d'activité commence au printemps pour se terminer à l'automne.                                             

Y Que faire en cas de piqure
Pas de panique ! La maladie de Lyme n'existe peut-être pas dans la région où vous vous trouvez mais la vigilance doit être de mise. En cas de piqure, veillez à procéder tout doucement. Il faut cependant rapidement enlever ce parasite. A l'aide d'une pince à épiler ou encore d'un ustensile spécifique (sorte de mini pide de biche que l'on trouve chez un vétérinaire ou en pharmacie), saisissez la tique au plus proche de votre peau afin de ne pas laisser la tête au moment de l'extraction. N'utilisez ni éther, ni alcool à ce moment là sous peine de faire régurgiter la tique et donc d'acroître les risques d'infection. La tique extraite, vous pourrez désinfecter la zone concernée. L'opération s'étant soldée par un succès, vous pouvez cependant ressentir une sensation de gène ou encore une légère irritation.

 

Y Symptômes et stades de la maladie de Lyme
- 1er stade: Dans l’intervalle d’un mois, on voit apparaître autour de la piqûre de tique une rougeur qui s’agrandit lentement en quelques semaines et pâlit en son centre. Cette lésion peut atteindre 50 cm de diamètre. Certains patients présentent des symptômes grippaux, avec ou sans éruption cutanée. Les symptômes grippaux disparaissent sans traitement au bout d’un mois, mais l’érythème peut durer plusieurs semaines.

- 2ème stade: Le nodule violacé qui se forme plus rarement à l’endroit de la piqûre ou à proximité de celle-ci peut lui aussi subsister plusieurs semaines. Au bout de quelques semaines ou de quelques mois, on observe parfois des maux de tête, des paralysies, de fortes douleurs articulaires et musculaires et, quoique plus rarement, des douleurs thoraciques, des dyspnées ou des arythmies cardiaques. En général, ces symptômes disparaissent spontanément après quelques jours ou quelques semaines.

- 3ème stade: Quelques mois ou quelques années après la piqûre, on peut voir apparaître sur les bras et/ou les jambes des placards bleuâtres. Après quelques semaines, la peau y devient plus mince, plissée et parsemée de taches brunâtres. On observe aussi parfois des inflammations articulaires et, plus rarement, des méningites. Aux 1er et 2ème stade, la borréliose se soigne en général aisément à l’aide d’un traitement antibiotique.

Y Un traitement ?

Le médecin prescrit généralement aux personnes qui souffrent d'une faible infection associée à la maladie de Lyme un traitement de 14 à 21 jours à base d'antibiotique oral (pris par la bouche). Ce type d'antibiotique inclut la doxycycline (pour les adultes, les enfants âgés de plus de 8 ans et les femmes qui ne sont pas enceintes), l'amoxicilline (pour les enfants et les femmes enceintes qui ne sont pas allergiques à ce médicament) et le céfuroxime ou l'érythromycine (pour les personnes allergiques ou celles qui ne tolèrent pas les deux premiers antibiotiques).

Dans le cas de personnes ayant besoin d'un traitement pour des infections plus graves associées à la maladie de Lyme, le médecin prescrit généralement un antibiotique administré par voie intraveineuse (injecté dans la veine) pendant deux à quatre semaines (il peut s'agir par exemple de ceftriaxone, de céfotaxime ou de pénicilline). À l'occasion, on peut prescrire un traitement à base d'antibiotique oral après un traitement à base d'antibiotique par voie intraveineuse.

Si l'on a identifié et retiré la tique dans les 72 heures qui suivent la morsure, en supposant qu'aucune éruption cutanée ne soit apparue, votre médecin peut décider de ne vous prescrire qu'une seule dose de doxycycline 200 mg. Ce traitement peut empêcher l'éruption cutanée de se développer.

 

Y Prévenir plutôt que guérir

Il n’existe pas de vaccin pour se protéger contre la borréliose ou maladie de Lyme! Il est conseillé aux personnes se rendant en forêt de porter des vêtements longs de couleur claire, fermés au niveau des poignets et des chevilles, d’éviter les sous-bois et d’utiliser une lotion contre les insectes. Important: en rentrant, il faut examiner la peau afin de pouvoir extraire les tiques à temps. Cela permet de réduire considérablement le risque de contracter la borréliose ou maladie de Lyme.

Les tiques attaquent, utilisez donc la bonne tactique !

 

copyright © 2001-2005 Dream On

     


Accueil - Cœur et Vélo - Qui sommes nous - Photos Vidéos - Trombinoscope - Inscriptions - Rencontres AG - Bureau Bénévolat - Correspondants de Régions - Témoignages
 Boutique - Randos-Nouvelles  - Technique Santé Secours - Liens Adresses
 - Articles de Presse - Le Plan du SiteCNIL 1173529

Adresse postale : 10, rue Jean de la Fontaine 87220 FEYTIAT Tél 05 55 48 33 38 - 06 73 70 77 14   ou     03 25 03 55 12 - 06 64 82 07 81  
mis à jour le
13 décembre 2015 par Patrice